ABOUT US

Karamah EU : Muslim Women Lawyers for Human Rights est une organisation à but non lucratif engagée dans la promotion des droits de l’homme à l’échelle mondiale, en particulier l’équité entre les sexes, la liberté religieuse et les droits civils en Europe. Elle poursuit sa mission par l’éducation, la sensibilisation juridique et la défense des intérêts.

KARAMAH DANS LE MONDE

KARAMAH EU s’est appuyé sur l’expertise de notre partenaire privilégié KARAMAH, la célèbre organisation basée aux États-Unis, fondée en 1993 par le Professeur Azizah al-Hibri, qui a été nommé par le président Obama pour servir de commissaire à la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale. M. al-Hibri, descendant d’une longue lignée de cheikhs libanais, a commencé à produire des recherches jurisprudentielles islamiques en 1981.

En créant KARAMAH, l’objectif premier de Dr al-Hibri était de faire progresser la connaissance des femmes musulmanes de leurs droits et de les responsabiliser dans la marche vers une plus grande participation à leurs sociétés civiles et à la communauté mondiale. Ce qui a commencé en 1993 comme un petit groupe d’individus dévoués est rapidement devenu une organisation dynamique et distinguée. Le réseau karamah de juristes et de dirigeants musulmans s’est maintenant étendu de l’Amérique du Nord au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe.
Chaque année depuis 2002, karamah, basé aux États-Unis, organise un programme d’été en droit et leadership (LSP) à Washington, D.C. LLSP réunit un groupe restreint de femmes musulmanes du monde entier pour étudier et apprendre les unes des autres et des professeurs de haut niveau. Le LLSP de KARAMAH est spécialement conçu pour offrir une formation qui répond aux défis uniques auxquels sont confrontées les femmes musulmanes aujourd’hui, tout en mettant l’accent sur les talents et les possibilités des individus à la disposition des participants. Les cours de LLSP fournissent aux participants la compréhension fondamentale et les compétences essentielles nécessaires pour diriger eux-mêmes, leurs pairs et les mouvements qui les passionnent. Il s’agit d’un programme unique diversifié en idées et en cultures, mais unifié dans son engagement à développer la compréhension des femmes musulmanes de la loi islamique, le leadership et la résolution des conflits. Depuis 2005, ce programme a reçu plusieurs participants belges.

NOTRE HISTOIRE

KARAMAH EU a émergé quand un groupe d’anciens de LLSP. Le contenu et la profondeur des cours sur la jurisprudence islamique, ainsi que les discussions avec les femmes musulmanes et les érudits islamiques d’Égypte, de Syrie, du Maroc, de Turquie, du Sénégal, du Nigeria et de nombreuses autres parties du monde, ont fait une impression durable sur elles.Ils estimaient que les musulmans, de toute l’Europe et des pays voisins, pouvaient bénéficier d’un rassemblement dans un cadre similaire, intellectuellement et spirituellement stimulant, pour apprendre, discuter et échanger des expériences les uns avec les autres.

En conséquence, ce groupe d’anciens du LLSP belge a décidé de mettre en place un « omét interpionn » dans le but de travailler sur un réseau en Europe et éventuellement la création d’un organisme à but non lucratif qui se concentre spécifiquement sur les besoins des musulmans européens. Le Comité directeur belge a organisé ses premiers ateliers pour les femmes musulmanes en mars 2009. KARAMAH EU a été officiellement lancé en mars 2013.

NOTRE MISSION ET VISION

Notre MISSION

Grâce à nos programmes d’éducation, à notre plaidoyer juridique et à notre dialogue, nous contribuons à la compréhension et à la promotion des droits de l’homme et donnons aux musulmans européens, en particulier aux jeunes femmes, les moyens de réaliser pleinement leur potentiel en tant que citoyens de leurs sociétés respectives. KARAMAH L’UE vise en particulier : Autonomiser les musulmans européens, en particulier les femmes, en leur fournissant les outils nécessaires pour faire face aux défis auxquels ils sont confrontés dans leurs communautés, respectueux de leur foi et de leurs identités multiples Soutenir la lutte des musulmans pour l’égalité des droits et des chances à la fois au sein de leurs communautés et dans la société en général, par le biais d’un plaidoyer juridique et d’un dialogue Accroître la compréhension de l’islam et promouvoir une approche multidisciplinaire reflétant la diversité de la loi et de l’érudition islamiques, ainsi que les principes d’équité entre les sexes de l’islam

L’AUTONOMISATION DES MISSIONS PAR L’ÉDUCATION

KARAMAH EU donne du pouvoir aux femmes musulmanes et à la communauté en général en donnant des conférences et des ateliers, des débats interactifs et des activités de sensibilisation juridique, toutes émancipant à partir d’un noyau éducatif. Notre approche est interdisciplinaire, et nous travaillons avec des experts et des professionnels dans divers domaines, y compris, mais sans s’y limiter, les théologiens, les avocats, les psychologues et les anthropologues sociaux. Notre mission centrale est d’élaborer des programmes significatifs et de fond, qui permettent aux musulmans d’apprendre des érudits islamiques et d’autres, et d’avoir des discussions avec eux, sur les différentes questions qu’ils ont et ont contestées qu’ils rencontrent dans leurs communautés. KARAMAH L’UE s’appuie sur le réseau KARAMAH plus large pour développer des études réfléchies et complètes dans la jurisprudence islamique. La diversité dans l’érudition islamique est facilitée par la mobilisation des femmes juristes musulmanes et l’élévation de voix qui sont peu nombreuses et rarement entendues dans le domaine de l’érudition islamique sérieuse. Ce travail savant est mis à disposition par le biais de publications mais aussi de conférences données par les auteurs respectifs.

NOTRE VISION

KARAMAH EU envisage un monde dans lequel tous les êtres humains, indépendamment du sexe ou d’autres différences, jouissent de leur droit de dignité donné par Dieu (« arama » en arabe). Nous croyons que par l’éducation et le dialogue, les musulmans seront habilités à transformer les interprétations archaïques basées sur la culture des sources islamiques, à l’amélioration d’eux-mêmes et de leurs communautés. Cela leur permettra de développer la pensée critique sans saper l’attachement à leur foi. Nous espérons que cela permettra aux musulmans de contribuer activement à leurs communautés et à leurs sociétés civiles et leur donnera également la confiance dont ils ont besoin pour remettre en question et s’opposer à toute atteinte à leurs droits dans la société civile. La vision et la mission de KARAMAH UE sont inspirées par l’idée qu’une société juste valorise la participation consciente de tous ses membres, dans la poursuite de la connaissance et l’octroi de l’égalité des chances et de l’accès à la justice, indépendamment du sexe ou d’autres différences. Chez KARAMAH EU, nous sommes particulièrement intéressés par les défis auxquels sont confrontées les femmes et les hommes musulmans européens dans leurs pays et communautés respectifs.

Comment travaillons-nous?

Pour atteindre nos objectifs, KARAMAH EU invite les intervenants qui connaissent bien l’islam et le contexte européen, à donner des conférences et des ateliers, mais aussi à interagir avec les musulmans et à discuter ouvertement avec eux des questions et des préoccupations qu’ils ont. L’objectif est de le faire d’une manière qui permet de mettre l’accent sur la diversité et la richesse de l’érudition islamique passée et contemporaine, et qui engage les femmes musulmanes érudites dont le travail n’a pas encore été accordé l’attention qu’il mérite dans les milieux traditionnels. KARAMAH EU n’a pas l’intention de promouvoir une vision islamique ou un avis juridique. Au lieu de cela, notre objectif est d’éduquer les musulmans et le grand public sur l’ensemble des points de vue contenus dans les opinions juridiques islamiques classiques et contemporaines. Nous tenons également des cercles de discussion pour discuter de sujets en petits groupes et dans un cadre plus intime, afin de permettre des discussions approfondies. À l’avenir, nous aspirons à offrir des programmes d’été intensifs aux participants d’Europe et de ses pays voisins.